Logo HCF

FORUM RÉAGIR

VOUS AVEZ LA PAROLE !

Jazz -Olivier Boissinot
Si vous désirez faire connaître votre opinion, communiquer une information, faire une proposition, donner une réponse, UNIQUEMENT sur un sujet relatif au jazz authentique, soumettez-nous votre message. (Il s'agit d'un FORUM en différé et non d'un Dialogue interactif).

Merci de nous tenir informés de vos réponses, des réactions, des résultats et des commentaires à hotclub@hot-club.asso.fr
Ecrivez votre texte dans l'email, après avoir cliqué sur le lien ci-dessous,
(A la fin de votre message indiquez toujours vos NOM,PRENOM et EMAIL)
Après validation, votre message - ou son adaptation - sera publié dans l'un des forums du site.
<<
précédente
 page 1/49 (du 17/08/2022au 27/01/2023 
>>
<<
<
page 1/49
>
>>
27/01/2023 AVEC THE AMAZING KEYSTONE BIG BAND, LE SWING EN MAJESTÉ AU BAL BLOMET LE 21 JANVIER 2023984

 

AVEC THE AMAZING KEYSTONE BIG BAND, LE SWING EN MAJESTÉ AU BAL BLOMET LE 21 JANVIER 2023

 

Un Big Band à Paris cela ne se refuse pas, le Bal Blomet l'a bien compris qui a fait le plein en accueillant à nouveau lors de deux sets The Amazing Keystone.

 

Pour l'occasion le programme était axé sur l'emblématique Atomic Mr  Basie, le fameux enregistrement de 1958 du Comte et de son compositeur et arrangeur fétiche Neal HEFTI.

Avec David ENCHO trompette, arrangeur, très en verve en maitre de cérémonie, les 17 musiciens allaient décliner et revisiter de nombreux morceaux de cette session mythique dont The Kid from Red Bank, Cute , Duet (impressionnante bataille de trompettes) et le cultissime Li'l Darlin joué avec une douceur infinie ainsi que d'autres pièces antérieures dont Cherokee.

Disons-le, la qualité musicale de l'orchestre impressionne avec une section rythmique implacable et des souffleurs compacts et précis dans leurs ensembles et inspirés dans leurs solos.

On citera pour leur talent et leur jeunesse Jules REGARD (17 ans) prometteur au trombone, et Noé HUCHARD invité d'un soir au piano qui a endossé avec un brio remarquable le costume de maître Basie .

 

 

Merci pour cette grande bouffée de swing , merci le Bal Blomet , nous reviendrons.

 

FRANCOIS ROUSSIN   MEMBRE DU HCF PARIS

18/01/2023 LES RAG MESSENGERS AU PETIT JOURNAL SAINT MICHEL 5 JANVIER 2023983

LES RAG MESSENGERS AU PETIT JOURNAL SAINT MICHEL 5 JANVIER 2023

 

 

Il y a 3 mois notre cher président (Francois Desbrosses) nous a dit tout le bien qu'il pensait des Rag Messengers, croisés du côté d'Orléans. Et je suis d'accord avec lui.

Mais il est important de se rapprocher de ce que disent les ainés de ces jeunes musiciens. Et surprise, dans le Bulletin du Hot Club de France n° 705 (décembre 2023), deux de nos plus grands jazzmen parlent de leurs jeunes pairs et je vais donc les citer.

Louis Mazetier (piano) parlant de Auguste Caron :

« Né en 1992, jeune pianiste montpelliérain que j'ai rencontré il y a 2 ans et qui a progressé de façon spectaculaire depuis lors. Intéressé au départ par des styles de jazz plus modernes, il s'est mis au stride avec sérieux et a tout de suite été remarqué dans les orchestres où il joue. Il doit acquérir sa personnalité qui promet d'être intéressante compte-tenu de l'étendue de ses connaissances. »

 

Keep swinging Auguste !!

 

Jean Luc Guiraud parle de Ophélie Luminati :

« Quand j'écoute Ophélie Luminati avec le groupe Rag Messengers, je me dis que nous sommes dépassés sur notre propre terrain. Et je suis ravi ! »

Bon d'accord, ils sont tous les deux toulousains mais quel bel hommage!!!!

 

Je n'ai pas trouvé dans le numéro 705 de citation sur leur troisième homme Ezequiel Celada mais il est aussi très bon…. que ce soit à la clarinette ou au saxo soprano.

Jacques Besse   Membre du HCF Paris

Photo Francois Desbrosses le 5 1 2022. Auguste Caron de dos !! Ophélie Luminati et Ezequiel Celada de face

09/01/2023 COLLECTE JEAN-PAUL AMOUROUX : REMERCIEMENTS À TOUS LES GÉNÉREUX DONATEURS982

Chers amis ,

 

Gigi Larrivé, Marie de Boysson, le Hot Club de France, vous remercient sincèrement, du plus profond de leur coeur pour le beau geste de générosité que vous avez eu envers notre regretté ami

Jean-Paul Amouroux,

hélas trop tôt disparu.

 

Nos meilleures pensées vont vers lui.

 

Que vive la musique et que vive le Boogie Woogie.

 

COLLECTE JEAN-PAUL AMOUROUX : REMERCIEMENTS À TOUS LES GÉNÉREUX DONATEURS

 

Merci

01/01/2023 VŒUX 2023 DU HCF981

 

VŒUX 2023 DU HCF

 

Très chers amis,

 

Nous voici arrivés à la fin d'une année difficile (et cruelle, avec la disparition d'amis chers comme André Vasset, Pierre Robin ou Jean-Paul Amouroux) et il est temps de vous présenter tous nos vœux pour la nouvelle année.

 

Nous vous souhaitons donc une foultitude d'événements heureux et, bien sûr, plein de beaux concerts de jazz car il y a toujours, fort heureusement, un grand nombre de musiciens, jeunes ou chevronnés, à le pratiquer avec talent.

 

Pour débuter l'année nouvelle dans un tourbillon de joie et sous les meileurs auspices, voici une petite sélection (parfaitement arbitraire du reste) :

 

 - la batterie Nouvelle-Orléans d'Herlin Riley avec les musiciens de Wynton Marsalis  à Marciac :

Happy feet blues

 

- l'inénarrable Slim Gaillard, dans ses œuvres, au piano et à la guitare :

Slim Gaillard

 

enfin, pour annoncer notre premier concert parisien, le 6 janvier au Petit Journal St Michel, les Rag Messengers:

Rag Messengers

 

 

Et comme l'on dit en pareilles circonstances ... " Et surtout la santé ! "

 

 

François Desbrosses   Président du HCF

23/12/2022 LA PLAYLIST DE RAPHAEL AUBIN979

 

LA PLAYLIST DE RAPHAEL AUBIN

 

 

Raphael Aubin est un de nos chroniqueur du Bulletin du Hot Club de France.

Il a préparé à partir de ses coups de cœurs de 2022 la liste suivante. Vous trouverez donc des liens Youtube vers les morceaux qu'il a sélectionnés. Nous espérons que cela vous donnera envie :

 

- 1 d'acheter les CDs pour soutenir les musiciens et l'industrie du disque qui en ont bien besoin (le COVID a durement frappé l'industrie du spectacle surtout dans les pays où les musiciens ne sont pas aussi bien protégés qu'en France),

 

- 2 de vous abonner au Bulletin du Hot Club de France pour lire les chroniques remarquables sur les CDs dont sont extraits les morceaux (les disques n'ont pas tous été chroniqués par Raphael). La référence B XXX correspond au numéro du Bulletin dans lequel ces disques sont chroniqués (bien sûr tous ces numéros sont en vente - nous contacter).

 

Monty Alexander(p)  Love me tender/A house is not a home (B 701)

https://youtu.be/aQU8-8X-Wq8

Monty Alexander(p)  Come fly with me  B 701

https://youtu.be/A3i4jNYl31I 

Joe Alterman(p)  Pretty eyes, pretty smile (B 702)

https://youtu.be/Kq7oh3TOvdE

Joe Alterman(p) The upside of down (B 702)

https://youtu.be/k9JNFNWaq7k

The Count Basie Orchestra  There will be another you avec Scotty Barnhart(tp) (B 703)

https://youtu.be/4TFUJpJ24XE

The Count Basie Orchestra  Shiny stockings (B 703)

https://youtu.be/77sQvO47XKw

George Benson(g)  Sophisticated lady (B 701)

https://youtu.be/Lon_5ytNVtE

George Benson(voc/g)  Since I fell for you (B 701)

https://youtu.be/bCuDFhsBguw

Chuck Berry(voc/g)  Hello little girl goodbye (B 703)

https://youtu.be/YDkn_yT-W3Q

Sarah Brown(voc)  Nobody knows (B 705 à paraître) 

https://youtu.be/B-yWerWcQ6I

Cyrus Chestnut(p)  Nippon soul connection (B 705 à paraître)

https://youtu.be/K8GoMFniH6I

Cyrus Chestnut(p)  Yesterday (B 705 à paraître)

https://youtu.be/bOKjCZPrMzw

Pierre Christophe(p) & Hugo Lippi(g)  Daisies (prise alternative) (B 703)

https://youtu.be/aLLxgb9C04Y

Emmet Cohen(p)  Pitter panther patter (B 701)

https://youtu.be/kiIFwlu_eEA

John Colianni(p)  Spring is here (B 702)

https://youtu.be/q_-meUCMXOs

Scott Hamilton(ten sax)  On a clear day (B 704)

https://youtu.be/4ERpaoTMAFE

Niki Haris(voc)  What a wonderful world (B 704)

https://youtu.be/AxWHg7T5ngk

Christone Kingfish Ingram(voc/g)  You're already gone (B 703)

https://youtu.be/uU6LQd2Hf5c

Jazz at Lincoln Center Orchestra avec Wynton Marsalis(tp)  The panderous pachiderm of the Planks (B 701)

https://youtu.be/-AWQ8fX6A9w

Jazz at Lincoln Center Orchestra avec W.M.(tp)  The first lady : lyrical Linette (B 701)

https://youtu.be/JIrKEngpVBQ

Jazz at Lincoln Center Orchestra avec W.M.(tp)  Light (B 702)

https://youtu.be/i-tOwlLD4G4

Andrew JR Boy Jones(g)  Blues at sunset (B 702)

https://youtu.be/f72-tK_5JzQ

Laurent Mignard(dir)  avec Rhoda Scott(org)  Perdido (B 702)

https://youtu.be/WpbYYe1QnYM

Dan Nimmer(p)  Speak low piste 1 (B 703)

https://youtu.be/PV6rqU4doEk

Nicholas Payton(tp) & Roderick Paulin(tensax)  A kiss to build a dream on (B 704)

https://youtu.be/j_1uvjIw-DM

Catherine Russell(voc)  Send for me  (B Numéro futur)

https://youtu.be/jsbYYm43PIo

La suite Wilson  Victory Stride (B 702)

https://youtu.be/9TXHK7LqcyA

Ignasi Terraza(p) Andrea Motis(voc) & Scott Hamilton(ten sax)  I loves you Porgy (B Numéro futur)

https://youtu.be/lr28YAaH3ZA

Jontavious Willis(voc/g)  Ancestor blues (B 702)

https://youtu.be/7Fzq25wxCRA

Nikki Yanofsky(voc)  Comes love (B Numéro futur)

https://youtu.be/oR0brA5ywao

 

Nous espérons que notre playlist, vous aura fait passer un agréable moment avec quelques uns des musiciens préférés de Raphael et que cela vous donnera envie de nous rejoindre sur le site du HCF ou de vous abonner au Bulletin du HCF.

 

Raphael Aubin             Membre du comité directeur du HCF

Jacques Besse              Secrétaire général du HCF

François Desbrosses  Président du HCF

15/12/2022 CONCERT DU HOT SUGAR BAND AVEC NICOLLE ROCHELLE À VILLEJUIF980

CONCERT DU HOT SUGAR BAND AVEC NICOLLE ROCHELLE À VILLEJUIF

 

 

Hommage à Joséphine Baker & Billie Holliday

 

Le concert etait le concert de Noel de Jazz en Ville, vaillants promoteurs du jazz à Villejuif dans la banlieue sud de Paris.

 

Joséphine & Billie sont deux de personnages favoris  de Nicolle Rochelle et ont inspiré sa carrière à travers les divers spectacles auxquels elle a participé.

En compagnie du Hot Sugar Band qui l'accompagne sur tous les morceaux elle  va rendre un hommage aux deux chanteuses.

Au début de chaque set un peu de Josephine et Nicolle va roucouler  I got you under my skin  et J'ai deux amour.

La plus grande partie de chaque set sera consacrée au répertoire optimiste de Billie Holliday. Celui des années 30: I love you madly, What a moonlight can do to you, What a night what a girl.

Et pour varier des standards:: I got rhythm ou une évocation remarquable de Whitney Houston dans Merry Christmas to you (de saison).

Et le Hot Sugar Band ?  Il accompagne remarquablement Nicolle. Les 3 souffleurs (Julien Ecrepond à la trompette, Corentin Gignaux à la clarinette et au sax ténor, Bastien Weeger à l'alto) prennent des bon soli. On remarque le gout de l'orchestre pour la musique de l'orchestre de John Kirby (Little brown jug) en introduction sans Nicolle.

La section rythmique emmenée par le batteur Jonathan Gomis avec le bassiste/chanteureur Julien Didier et le bon guitariste Vincent Simonelli pulse bien.

Leur nouveau pianiste Gallad Moutoz s'est mis particulièrement en valeur dans son duo avec Nicolle sur le Merry Christmas to you.

Une bonne soirée, hélas un peu fraiche suite au défaut de chauffage de la salle et cela est difficilement imaginable lorsqu'on voit la tenue de la courageuse Nicolle.

Joyeux Noel à tous.

Jacques Besse   Membre du comité directeur du HCF Paris

Photo Jacques Besse

11/12/2022 CONCERT DU PARIS SWING ORCHESTRA À MONTARGIS LE 13 NOVEMBRE 2022978

 

 

Paris Swing Orchestra

 

La salle est presque pleine

Les seuls micros sur la scéne sont pour le crooner de l'orchestre (Patrick Baqueville) et pour l'annonceur-historien et co-chef d'orchestre Marc Richard.

Le programme est composé d'une grosse dose de Basie (Sent for you yesterday, Jumpin at the woodside, Shorty George), un petite dose de Duke  avec entre autre Boy meets horn (Michel Bonnet dans le role de Rex Stewart ) et un grand historique –fil conducteur sur Benny Goodman et son rôle dans l'intégration de jazzmen de couleur (comme on dit maintenant) dans ces orchestres . Marc Richard précise que lorsque Goodman commença à engagerdes musiciens afro-américains (en créant son célébre quartet avec  Hampton, Wilson et Krupa)  pour ne pas heurter le public blanc, ceux-ci ne jouaint que pendant l'entre-acte (ils sont fous ces gringos)

Pour illustrer une autre facette de l'orchestre Goodman, nous avons eu droit à une sacré surprise un forminable jeune guitariste colombien : Lorenzo Cortes rappelant étonnamment Charlie Christian dans Flying home, Solo flight, Body and Soul et Lady be good.

 Un autre moment avec  Louis Armstrong qui montre qu'il inspire toujours les trompettistes des « vétérans » Guy Bodet dans Lyin to myself au jeune Malo Mazurié dans That rhythm man.

Et pour faire un bon grand orchestre, i faut un bon batteur. La démonstration en a été faite par Michel Senamaud réssucitant Chick Webb sur un Liza époustouflant.

Une grand soirée. Il est dommage qu'il faille faire 120 km depuis Paris pour écouter ce superbe big band de 15 musiciens. Comme d'autres orchestres, il est trop rarement progrmmé dans la capitale. Merci au Hot Club du Gatinais qui a pris des risques financiers avec cette soirée.

PS : Et j'ai oublié de vous parler de la superbe section de sax : Marc Richard, André Villeger, Nicolas Montier et Pierre-Louis Cas. !!!

Francois Abon & Jacques Besse   Membres du Hot Club de France-Paris

Photo: Lionel Bouscaillou

09/12/2022 FAIRE-PART JEAN-PAUL AMOUROUX977

 

Eglise-Saint-MartinÉglise St Martin de la Roquebrou

 

Sa famille, ses proches et amis,

Le Hot Club de France

Ont la profonde douleur de vous faire part de la disparition de

 

      Jean-Paul AMOUROUX

 

Survenue le 4 décembre 2022

 

La cérémonie hommage aura lieu 

En l'église Saint Ferdinand des Ternes (27 rue d'Armaillé, Paris XVIIe)

Le mercredi 14 décembre 2022, à 10h30

 

Puis en l'église Saint Martin de Laroquebrou (Cantal) 

Le jeudi 15 décembre 2022, à 14h30.

Elle sera suivie de l'inhumation au cimetière de Naucelles

 

Vous pouvez faire un don pour participer à l'hommage qui lui revient sur le site du Hot Club de France.

 

07/12/2022 JEAN-PAUL AMOUROUX NOUS A QUITTÉS976

 

JEAN-PAUL AMOUROUX NOUS A QUITTÉS

 

Né en 1943 à Aurillac, ce qui a son importance, Jean-Paul AMOUROUX étudie d'abord le piano classique à l'âge de sept ans et remporte à 10 ans le Concours National du Royaume de la Musique. A 14 ans il découvre le Death Ray Boogie de Pete Johnson et devient aussitôt le fou de boogie que nous avons tous plus ou moins connu.

 

Il s'installe à Paris en 1966, participe très vite à sa vie nocturne et devient musicien professionnel en 1973.

Il enchaîne rapidement les concerts, enregistrements, émissions de radio …

 

En 1989, il remporte le Grand Prix du HCF pour Orchestral Boogie Vol1 et en 1991 il est couronné par l'Académie du Jazz.

 

Il est aussi connu mondialement comme Directeur Artistique du Festival de Laroquebrou, à côté d'Aurillac, dont il est à l'origine et dont nous espérons vivement qu'il va continuer.

 

Jean-Paul AMOUROUX nous laisse ses enregistrements : plus de 40 albums, dont une bonne dizaine réalisés avec les maîtres noirs américains (Milt Buckner et Sam Woodyard, Michael Silva, Willie Mabon, sans oublier bien sûr Memphis Slim, Sammy Price et Jay McShann).

 

N'oublions pas non plus sa contribution au coffret Albert Ammons (encore disponible).

 

Nous nous souviendrons de son intransigeance artistique et de son caractère passionné, qu'il mettait au service de sa musique favorite.

 

François DESBROSSES   Président du HOT CLUB DE FRANCE

Une cagnotte de contribution à ses frais d'obsèques est disponible sur cette page du site du Hot-Club de France

 

Une cérémonie d’hommage à sa mémoire aura lieu le mercredi 14 décembre à 10h30 à l’église St Ferdinand des Ternes (Paris XVII).

29/11/2022 LE FILM "NEAR THE LEGENDS" À CINÉMARCACHON JAZZ975

LE FILM

 

Le JHCBA a projeté le 26 novembre le film NEAR THE LEGENDS, au cinéma GRAND ECRAN d'Arcachon, dans le cadre de son cycle CINÉMARCACHON JAZZ, en présence du jeune et sympathique réalisateur Sandro Raymond.

Ce film documentaire autour du travail de Louis Panassié et de son film mythique L'AVENTURE DU JAZZ dont il intègre de longues séquences, a enthousiasmé les spectateurs qui ont pu poser quelques questions en fin de séance.


Je ne peux que recommander aux Hot Clubs et Festivals de Jazz de programmer ce document. 


Il existe un DVD de NEAR THE LEGENDS, ce qui est très important pour la mémoire de l'œuvre sujet de ce documentaire quand on sait qu'il n'y en a pas pour L'AVENTURE DU JAZZ et que ce dernier n'est plus programmé, nécessitant la présence de Louis Panassié qui ne souhaite plus trop se déplacer (si je suis bien informé).

Bernard JOUAN   Président du JHCBA

05/11/2022 LES RAG MESSENGERS LE 16/10/22 À ST JEAN-LE-BLANC (LOIRET)974

Concert « Rag Messengers » le 16/10/22 à St Jean-le-Blanc (salle Montission)

 

LES  RAG MESSENGERS LE 16/10/22 À ST JEAN-LE-BLANC (LOIRET)

 

Commençons par une bonne surprise : le concert fut entièrement acoustique, grâce à la qualité de la salle, qui par ailleurs était pratiquement comble (avec une jauge de près de 200 places).

Nous avons assisté à une remarquable prestation de ce trio composé d'Auguste CARON (p), Ezéquiel CÉLADA (cl & ss) et Ophélie LUMINATI (d). Ces trois excellents musiciens s'entendent parfaitement dans un répertoire qui va de Jelly Roll Morton à Sidney Bechet en passant par les maîtres du stride.

Auguste CARON est un jeune pianiste (30 ans) au jeu délié et un grand sens des nuances. Il s'est mis au stride avec beaucoup de sérieux et promet beaucoup. Ezéquiel CÉLADA possède une belle sonorité dans le grave et un staccato rageur très efficace. Ophélie LUMINATI, une révélation pour beaucoup - votre serviteur inclus - possède un solide tempo et un sens des accentuations qui pousse et stimule les solistes.

 

Dans le répertoire, on peut noter le tour de force de jouer l'Original Jelly Roll Blues en trio. Et le culot de démarrer la seconde partie par un éblouissant solo de batterie introduisant Jericho. Petite remarque en passant, malgré le nom du groupe, ils n'ont joué en tout et pour tout qu'un seul ragtime (Blame It On The Blues) - ce qui n'est nullement une critique.

 

En conclusion, trois jeunes musiciens talentueux à suivre attentivement et toute nos félicitations à l'association Du blues O' swing pour leur excellente programmation.

 

François DESBROSSES   Président du HOT CLUB DE FRANCE

On peut voir et entendre ces musiciens dans cette vidéo

31/10/2022 THE GENIUS OF DJANGO, REMASTERED FOR THE BEST SOUND EVER973

Côté rééditions, je vous signale avec enthousiasme le coffret édité par LabelOuest 

«  The Genius of DJANGO, remastered for the best sound ever  »

 

THE GENIUS OF DJANGO, REMASTERED FOR THE BEST SOUND EVER

 

21 CD re-masterisés avec très grand soin plus un livret de 92 pages avec notamment les formidable faces (une soixantaine) de 1949 à Rome (les derniers enregistrements de Django REINHARDT avec Stéphane GRAPPELLI) où les deux sont au sommet de leur art ...

 

A ne pas rater ! (même si cela fera des doublons).

François DESBROSSES   Président du HOT CLUB DE FRANCE

Une chronique détaillée paraîtra dans le Bulletin n°705 (Novembre-décembre) mais vous pouvez déjà vous précipiter chez votre disquaire favori.

26/09/2022 HOMMAGE À PIERRE ROBIN972

HOMMAGE À PIERRE ROBIN

Pierre Robin est décédé victime d'une crise cardiaque le 9 septembre dernier et inhumé le 14 après une cérémonie d'obsèques au cimetière du Père Lachaise.

Il était certainement connu des musiciens et amateurs de Jazz français, car c'est lui qui s'occupait du Site du Hot Club de France, qui a débuté en 2003, avec la participation de Claude Bisseriex responsable de la partie informatique.

 

J'ai fait véritablement la connaissance de Pierre lors de la Croisière Jazz organisée par le Hot Club de France en avril 2002. Depuis, nous nous nous rencontrions ou nous nous téléphonions aussi bien pour des renseignements sur mes activités musicales, qu'il désirait mettre sur le site sans faire d'erreurs, que pour avoir réciproquement de nos nouvelles.

 

Pierre était un homme d'une grande délicatesse, discret, posé, extrêmement bien élevé et d'une grande gentillesse. Nous étions très ami, même si nous ne nous rencontrions qu'épisodiquement.

Sa disparition m'a surpris et profondément peiné, ne le sachant pas malade.

À la cérémonie de ses obsèques, en dehors de ses enfants et de nombreux amis était présent, bien sûr, des membres du Hot Club de France. Mais, à mon grand regret, j'étais le seul musicien présent alors qu'il mentionnait régulièrement sur le site les activités de presque tous les jazzmen français, et parisiens. Je pense que l'information n'est pas passée.

 

Encore un ami dont la présence me manquera comme tant d'autres auparavant.

Irakli de DAVRICHEWY   Trompettiste et Chef d'Orchestre

24/09/2022 LIL RED AND THE ROSSTER À SAINT JEAN DE BRAYE LE 18 SEPTEMBRE 2022971

Lil Red & P. Fouquet

 

Du Blues o'swing - St Jean de Braye le 18 septembre 2022 :

LIL RED AND THE  ROOSTER (en français La petite rouquine et les (ses) coqs (gaulois).

 

Ce nom désigne en fait un superbe orchestre de blues, dirigé de main de maître par Madame Jennifer – Lil Red – Miligan accompagné par l'excellent Pascal Fouquet à la guitare.  Se joignent à eux :  Jean-Marc Labbé au saxophone baryton, Pascal Mucci  à la batterie et Jean-Marc Despeignes à la guitare basse. Juste un mot pour vous dire que le niveau sonore était parfaitement acceptable ; ce qui et très important pour nos vieilles oreilles !

 

Jenni chante, danse, accompagne Pascal Fouquet à la guitare rythmique ou joue du washboard avec 2 brosses à cheveux ! Elle chante bien ; elle occupe la scène comme seules les américaines savent le faire. Elle présente ses morceaux en français avec un accent à la Jane Birkin (charmant).

 

Mais  le grand homme de l'orchestre c'est Pascal Fouquet , superbe guitariste de blues qui mentionne Tiny Grimes comme son guitariste préféré, puis Charlie Christian, tandis que son jeu est beaucoup inspiré de celui de guitaristes comme T.Bone Walker, B.B. King, Otis Rush et quelques autres; il adore aussi Elmore James. Et ses trois accompagnateurs assurent  superbement leur partie avec juste ce qu'il faut de soli de baryton et de batterie.

Le programme comprend beaucoup de leurs compositions (American Lady ou Cool Trap) et quelques classiques : Hound Dog ou  Why Don't You Do Right.

 

Merci à Blues o'swing et à ses partenaires (dont la mairie de Saint Jean de Braye) d'avoir offert aux amateurs ce bon programme dans un cadre fort sympathique.

Francois ABON & Jacques BESSE   Membres du Hot Club de France

Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo : Laurent Cheron

23/09/2022 TÉMOIGNAGE SUR PIERRE ROBIN970

C'est en 2015, à l'occasion d'un stage chez Jacques Morgantini, que j'ai fait la connaissance de Pierre Robin. Tout naturellement nous avions échangé sur divers sujets et en particulier sur le site internet du Hot Club de France. Ainsi Pierre m'a indiqué qu'il mettait lui-même à jour ce site depuis 2003 ce qui m'avait alors impressionné.

 

Pierre RobinPierre avait une formation d'ingénieur dans le textile. Dans les années 1960 il a sillonné le globe de l'Afrique à l'Amérique en passant par l'Asie et l'Europe de l'Est pour vendre des usines textiles clé en main dans ces régions. Cette vie de voyages et de contacts à haut niveau lui a permis de développer le goût pour les relations publiques qu'on lui connaissait.

Puis Pierre Robin a racheté une entreprise de presse spécialisée dans le textile : L'industrie Textile qui était alors une référence dans la profession. Il a créé deux autre titres et, dans les années 70, introduit l'informatique dans l'affaire en s'appuyant sur des sociétés spécialisées. Il a cédé cette revue à son départ à la retraite au début des années 2000.

 

Pierre Robin était l'ami d'enfance de Jacques Pescheux, ancien président du HCF, et comme lui amateur de jazz. Il a donc logiquement rejoint le Hot club de France à l'heure de la retraite. Justement le site internet du HCF démarrait alors et connaissait de gros problèmes d'organisation (déjà !). Ce qui m'a impressionné chez Pierre, c'est qu'il s'est retroussé les manches, a acheté un bouquin sur le sujet et a mis à jour le site dans le dur, en langage HTML (les spécialistes apprécieront), lui qui  n'avait jamais programmé de sa vie.

 

J'avais quelques lumières sur les sites internet puisque j'en avais déjà développé trois  pour l'activité professionnelle de membres de ma famille. J'avais été ingénieur système quelques années au début de ma carrière et avais ensuite mal tourné vers une fonction de direction commerciale au sein d'un grand groupe d'électronique et électrotechnique. À la différence de Pierre, j'avais une base pour jouer avec les outils du net.

A l'époque, le site était particulièrement disgracieux, un personnage avec un dentier énorme se baladait sur l'écran d'accueil genre Pacman. Pour Pierre une mise à jour s'imposait. Je lui ai proposé mon aide et c'est ainsi qu'a commencé notre complicité et notre amitié.

 

Je suis très heureux d'avoir pu aider Pierre Robin dans ce domaine. Il était totalement investi dans cette entreprise du site internet du Hot Club de France. Il le dirigeait en patron qu'il avait été avec créativité et passion, ce qui pouvait ne pas plaire à tout le monde. S'il était parfois perfectionniste il n'oubliait pas qu'il s'agissait d'abord  du site d'une association de bénévoles et il cherchait toujours le compromis.

Nos échanges étaient presque quotidiens. J'ai apprécié son raffinement et sa culture et notre amitié était basée sur un respect mutuel. Lorsque mon téléphone sonnait à une heure où les honnêtes gens se reposent, toute la famille s'écriait gentiment « c'est Pierre Robin ». Il ne sonnera plus et il va me manquer.

Au revoir Pierre et merci.

Reste une belle aventure qui je l'espère va continuer autrement.

 

Claude BISSERIEX   

12/09/2022 ANDRÉ VASSET NOUS A QUITTÉS969

ANDRÉ VASSET NOUS A QUITTÉS

 

André VASSET est né le 4 décembre 1928 à Stoke-on-Trent (Angleterre) et s'est éteint le 28 août à Ceyrat.

Il fut l'un des rares fils d'ouvrier à obtenir son baccalauréat à la fin de la guerre.

Il a travaillé chez Michelin de 1954 à 1981. Entré comme laborantin, il a suivit des cours du soir pendant six ans et est devenu ingénieur chimiste.

 

Il découvre le jazz en Autriche pendant son service militaire.

Vers 1951, il fait la connaissance de Big Bill Broonzy, auquel il se lie d'amitié et à qui il consacrera un remarquable ouvrage (intitulé Black Brother), bio-discographie unique en son genre (dont il semble que quelques exemplaires soient encore disponibles …). Big Bill fut également le parrain de son fils aîné.

 

Il devient Président du Hot-Club de Clermont-Ferrand et organise de nombreux concerts (Stars of Faith, Buckner-Persiany, Illinois Jacquet Big Band, John Lee Hooker, Clark Terry - Frank Foster, Slim Gaillard, Cliff Smalls … Etant étudiant à Clermont dans les années 70, j'ai eu le plaisir de l'y aider en tant que bénévole. Il m'a personnellement fait découvrir Erroll Garner et le talent Duke Ellington comme pianiste.

 

Familier du Moustier, il fait partie de la « garde rapprochée » qui entourait Hugues Panassié et Madeleine Gautier.

En 1981, il est secrétaire adjoint du Bureau du HCF. Il entre dans le comité de rédaction du Bulletin du Hot-Club de France en novembre 1983. Il en devient secrétaire de rédaction en avril 1988 et rédacteur en chef de facto en octobre 2002 jusqu'en octobre 2007. Il redevient ensuite simple membre du comité de rédaction et reste jusqu'à la fin de sa vie un contributeur important du Bulletin, avec un réel bonheur d'écriture. On lui doit des chroniques de disques dans pratiquement chaque Bulletin pendant quarante ans …

 

Il profite de sa retraite pour arpenter les festivals de jazz (dont Bayonne et Laroquebrou) et pour voyager à l'île de la Réunion, l'île Maurice, Madagascar, Mayotte …

Le jazz et le rugby ont été ses grandes passions. Il éprouvait un grand amour pour son Auvergne, qu'il n'a jamais quittée.

 

Nous adressons nos plus sincères condoléances à son épouse Monique, ses deux enfants, ses quatre petits-enfants (dont Juliette Charles qui m'a très gentiment fourni des éléments biographiques) et ses six arrière-petits-enfants.

 

Le Hot-Club de France lui doit beaucoup.

François DESBROSSES   Président du HOT CLUB DE FRANCE

11/09/2022 DÉCÈS DE PIERRE ROBIN968

DÉCÈS DE PIERRE ROBIN

 

C'est avec immense tristesse que nous venons d'apprendre le décès à l'âge de 87 ans de notre ami

 

Pierre ROBIN

Membre du Conseil d'administration du Hot Club de France

 

qui nous a quittés le 8 septembre à la suite d'un arrêt cardiaque.

 

Pierre était le responsable de notre site internet auquel il consacrait toute son énergie. Son expérience de la presse écrite et son carnet de relations nous ont été précieux tout au long des années qu'il a passées à la direction du Hot Club de France. C'est une grande perte pour notre association.

 

Le Hot Club de France présente ses très sincères condoléances à ses enfants Nicolas et Olivier et à toute sa famille.

François DESBROSSES   Président du HOT CLUB DE FRANCE

Les obsèques de Pierre ROBIN  auront lieu le mercredi 14 septembre à 10h dans la salle Mauméjan du crématrorium du Père Lachaise (71 rue des Rondeaux –Paris 20°).

 

La correspondance pour le site du HCF peut désormais être adressée via la page « Contact »  du site ou à l'adresse hotclub@hot-club.asso.fr

01/09/2022  DISPARITION DE JOEY DeFRANCESCO967

  DISPARITION DE JOEY DeFRANCESCO

 

Joey DeFrancesco - organiste et multi-instrumentiste - a succombé à une crise cardiaque, le 25 août 2022, à l'âge de 51 ans , alors qu'il se trouvait à son domicile dans l'Etat de l'Arizona. Il avait vu le jour le 10 avril 1971 à Springfield (USA), ville de la banlieue de Philadelphie (État de Pennsylvanie).

Joey DeFrancesco avait joué un rôle essentiel, à la fin des années 80/début des années 90, dans le regain de l'intérêt du public et des musiciens de jazz pour l'Orgue.

Né au sein d'une famille, où la musique était présente dans chaque génération - père organiste et grand père saxophoniste - il avait appris, dès l'enfance, à jouer de plusieurs instruments - dont l'Orgue Hammond B3 - Et, il avait signé son premier contrat à 16 ans.

 

Admirateur inconditionnel de Jimmy Smith, Joey D. - son diminutif - avait su allier parfaitement tradition et approche moderne. Ses qualités, largement reconnues avec 4 nominations aux fameux Grammy Awards, lui avaient permis de côtoyer un grand nombre de musiciens sur scène et en studio. 

 

De la trentaine d'albums parus sous son nom, on pourra retenir plus particulièrement* :

- It's About Time avec Jack McDuff (1995-Concord Jazz),

- The Champ (dedicated to Jimmy Smith - 1999 HighNote),

- Plays Sinatra avec le grand saxophoniste ténor Houston Person (2004-HighNote)

- Legacy avec Jimmy Smith, pour qui ce sera le dernier enregistrement (2005 - Concord).

Sans oublier ses nombreuses rencontres avec le guitariste et chanteur George Benson.

- Le dernier CD de Joey DeFrancesco : More Music - est sorti il y a tout juste un an (septembre 2021). En compagnie de Lucas Brown (basse et orgue) et de Michael Ode (batterie), il y joue de l'orgue et du piano, mais aussi de la trompette et , pour la première fois en disque, du saxophone-ténor (label : Mack Avenue Records).

 

Avec Joey DeFrancesco, le Jazz vient de perdre l'un de ses plus intéressants interprètes contemporains.

Michel LALANNE   

- Photo de Joey DeFrancesco - Cliquez sur le visuel, pour l'agrandir

 

Enregistrements  (Commentaires de Jean-Marc Berlière - Hot Club du Gatinais.)

Aux excellentes recommandations de Michel Lalanne, je me permets d'ajouter :

- Le CD Goodfellas (avec Joe Ascione et F. Vignola) chez Concord . Le son y est somptueux !

- Les enregistrements avec le City Rhythm Band  : un super Big Band, avec le B3 en vedette.

19/08/2022 DECES DE JEAN-PIERRE TAHMAZIAN - TEMOIGNAGES958

 DECES DE JEAN-PIERRE TAHMAZIAN - TEMOIGNAGES

 

Rappelons que Jean-Pierre Tahmazian co-dirigeait le label français Black & Blue créé en 1969 avec Jean-Marie Monestier (voir message de François Desbrosses du 02/08).

 

- OBSEQUES DE JEAN-PIerre TAHMAZIAN :

Jean-Pierre Tahmazian s'est éteint le 31 juillet à l'âge de 78 ans, des suites d'un AVC précédé de complications rénales déjà anciennes. Ses obsèques ont eu lieu le 9 août au crématorium de Perpignan où il résidait depuis quelques années. Il avait souhaité une cérémonie réduite à ses proches, mais grâce à son épouse je pus m'y rendre depuis Toulouse. Était venu également, depuis Paris, Dominique Samarcq, ancien ingénieur du son ayant enregistré plusieurs séances Black & Blue aux studios Barclay, dans les années 70.

 

Le jazz était évidemment présent lors du recueillement au crématorium avec : Slow Blues (un duo de piano Count Basie / Oscar Peterson), suivis de Lil Darlin' par le Count Basie Orchestra et du duo Ella Fitzgerald / Louis Armstrong … Et c'est un Frank Sinatra qui clôtura la courte cérémonie.

 

Jean-Pierre Tahmazian fut un acteur discret, constant, et serviteur généreux du jazz. Il s'en est allé : une page majeure de l'histoire du jazz s'est tournée …

 

Philippe LEJEUNE - Musicien

 

 

 2 - Jean-Pierre était un garçon formidable. A plusieurs occasion j'ai travaillé avec lui : toujours positif, souriant et plein d'idées.

Je garde un très bon souvenir de notre collaboration pour l'album des FOUR BONES et pour ma participation au disque d'AL GREY en tant que compositeur.

 

Repose en paix mon Ami. 

 

François GUIN - Musicien et Compositeur

 

 

3 - Jean-Pierre était un amoureux du jazz, et un gars sympa. Il a beaucoup fait pour le jazz. Il nous manquera.

 

Dan VERNHETTES - JazzEdit

 

 

 4 - On doit à Jean-Pierre - avec Jean-Marie Monestier - deux, voire trois, décennies de bonheur et de découvertes.

Jamais je n'aurais imaginé voir et entendre, en chair et en os, des légendes comme Eddie Vinson, Al Grey, Jay McShann et des dizaines d'autres. A Montargis, il nous a permis de présenter des Chicago Blues et des moments de grâce avec Carrie Smith.
L'annonce de sa mort m'a bouleversé. J'aurais tant voulu le remercier encore, pour tout ce qu'il a apporté au Jazz qui Swingue !

 

Jean-Marc BERLIERE - Hot Club du Gatinais

 

Photo de Jean-Pierre Tahmazian en 1976 . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

17/08/2022 FESTIVAL CRUIZ EN JAZZ 2022 - DEUX DES CONCERTS966

FESTIVAL CRUIZ EN JAZZ 2022 - DEUX DES CONCERTS

 

CRUIS est une petite ville coquette de Haute Provence à 700 m d'altitude au pied de la montagne de Lure (1800 m).

A Cruis, il y a un minuscule cloître dont la cour peut contenir un peu plus de 200 auditeurs assis. C'est là que j'ai assisté  seulement à deux concerts (sur les cinq du festival) : ceux du 5 et du 7 Août 2022, qui furent mémorables et se sont terminés en Standing Ovations.

 

- Crawfish Wallet (le 5 Août) : Un quartet, avec deux musiciens expérimentés Jean-Michel Plassan (banjo) et Fred Lasnier (contrebasse) qui accompagnent deux jeunes pousses : Amandine Cabald Roche (chant / washboard) et Gaëtan Martin (trombone).

Ces quatre musiciens venus de Bordeaux sont très soudés et swinguants, autour d'un répertoire habituel de la Nouvelle Orléans, où ils sont allés. Cette ville a inspiré une composition à Amadine et Gaëtan : I Am In Nola

Dans cet enregistrement, on remarquera l'abattage d'Amandine et son excellent jeu de washboard. L'écoute complète de l'album éponyme montre que le trombone, Gaëtan Martin, semble infaillible !

 

The Rag Messengers (le 7 Août)

C'est un trio de Montpellier avec trois jeunes pousses : Auguste Caron (piano), Ezéquiel Célada (clarinette / saxo -soprano), Ophélie Luminati (batterie). Auguste Caron fait partie des meilleurs pianistes stride contemporains.

J'avais déjà entendu et énormément appréciés Auguste et Ezéquiel avec les Washing Machines. Maisje ne connaissais Ophélie que par Youtube et je voulais l'écouter en Live. J'ai eu ma confirmation pendant tout le concert : Ophélie est une grande swingwoman. De plus, j'ai découvert qu'Ezéquiel jouait aussi du soprano, avec beaucoup de flamme. 

Le répertoire de The Rag Messengers est celui des pianistes stride.

 

Pour Cruis en Jazz 2022 : Bravo à Yvette Michau et à son équipe de bénévoles !

Pierre INGRIN   – Membre du Hot Club de France

Photo : Crawfish Wallet Quartet. Fred Lasnier(b), Amandine Cabald-Roche (voc,wash), Gaëtan Martin (tb) , Jean-Michel Plassant (bj). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

<<
précédente
 page 1/49 (du 17/08/2022au 27/01/2023 
>>
<<
<
page 1/49
>
>>
Logo sticky barre
accueil sticky barre
Haut page sticky barre
Contact sticky barre

HOT CLUB DE FRANCE 2022