Logo HCF

FORUM RÉAGIR

VOUS AVEZ LA PAROLE !

Jazz -Olivier Boissinot
Si vous désirez faire connaître votre opinion, communiquer une information, faire une proposition, donner une réponse, UNIQUEMENT sur un sujet relatif au jazz authentique, soumettez-nous votre message. (Il s'agit d'un FORUM en différé et non d'un Dialogue interactif).

Merci de nous tenir informés de vos réponses, des réactions, des résultats et des commentaires à hcf@noos.fr
Ecrivez votre texte dans l'email, après avoir cliqué sur le lien ci-dessous,
(A la fin de votre message indiquez toujours vos NOM,PRENOM et EMAIL)
Après validation, votre message - ou son adaptation - sera publié dans l'un des forums du site.
<<
précédente
 page 1/48 (du 24/06/2022au 13/08/2022 
>>
<<
<
page 1/48
>
>>
13/08/2022 BOOGIE WOOGIE DE LA ROQUEBROU 2022 (2) - LA MUSIQUE EST PARTOUT962

 

BOOGIE WOOGIE DE LA ROQUEBROU 2022 (2) - LA MUSIQUE EST PARTOUT

 

12 Aout 2022. Le Festival International de Boogie Woogie de La Roquebrou  poursuit sa route. La musique est partout dans cette petite cité de caractère et, comme c'est jour de marché, l'ambiance ressemble presque à celle de La Nouvelle Orléans.

 

Le Paris New Orleans Brass Band de Dan Vernhettes parcourt les rues semant la joie sur son passage. Dans tous les bars, le son des pianos retentit, les pianistes rivalisent d'invention, et ça danse, et ça rit, et ça se rafraîchit… On peut même assister à des bœufs genre deux pianos et un cornet. Ce bonheur simple ...il fallait le retrouver !

Sous les chapiteaux du foirail, devenu la Place du Boogie, les couples se forment pour danser sans s'arrêter grâce à des airs pleins de rythme et de swing. On s'entraîne pour le concert du soir équipé d'une piste de danse. N'est-il pas vrai que le Boogie, c'est la danse ?

Mais les rues s'animent aussi de concerts formidables tel celui du Olivier Franc quintet (photo) avec son Jean-Baptiste de fils qui excelle au piano. Tout le monde se retrouve sur la petite place devant la vieille église Où trouver mieux ailleurs ?

 

Quant au Concert du Soir :

- Retour sur le Boogie Woogie le plus réjouissant sous la houlette de Jean-Paul Amouroux, tout heureux de présenter l'ami Jean-Pierre Bertrand, flanqué lui aussi de son fils, Arthur. 

- En seconde partie, un big band, celui de Philippe Crestée, qui révise le répertoire des grands orchestres swing, de Vine Street Ramble à In The Mood.

 

Alain CHARBONNIER   Président du Hot Club de Limoges

Photo (MTC) : Olivier Franc Quintet en Concert de rue . A gauche Benoit de Flamesnil (tb), à droite Olivier Franc (cl). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

13/08/2022 SAINT-FLOUR EN JAZZ FESTIVAL 2022 - RIEN QUE DU JAZZ !963

 SAINT-FLOUR EN JAZZ FESTIVAL 2022 - RIEN QUE DU JAZZ !

 

 

Grâce à un message de Laurent Verdeaux, j'avais appris l'existence du Festival St Flour en Jazz.

J'ai donc décidé d'assister, pendant les 3 jours, à cette seconde édition. qui eut lieu dans les rues de la vieille ville de St Flour, à 870 mètres d'altitude. Cette hauteur nous permit d'échapper à la canicule du Sud-Ouest et de profiter d'un air plus pur.

 

Avec St Flour en Jazz, j'ai retrouvé l'esprit du  French Quarter Festival,  entièrement gratuit, de La Nouvelle Orléans :

Une palette d'orchestres et de musiciens, plus ou moins connus, qui comme à New-Orleans, jouent toute la journée dans les rues et représentent tous les styles de jazz :  jazz manouche, blues instrumental ou chanté, récital de piano, Rhythm ‘n blues, New Orleans, et mème ... un Mini Big Band.

 

Le soir, une  grande scène permit aux têtes d'affiches de jouer sur le Parvis de la Cathédrale:

 

Vendredi - le Hot Swing Sextet du trompettiste Bruno Bonté (Photo) : Un véritable orchestre dédié à la danse.

- Samedi - En première partie, le Walk Cake Band, groupe de Chloé Tridot, a revisité les standards du jazz pour animer les amoureux de danses swing.

En seconde partie, la fameuse formation Nikki & Jules qui rassemble Nicolle Rochelle et Julien Bunetaud. Il reste toujours bien ancré dans le Blues et le Jazz : de grands standards d'Aretha Franklin à Duke Ellington, Clarence Brown et Dina Washington… 

- Dimanche soir- Un repas clôturait le festival avec les Happy Jammers de Laurent Verdeaux.

 

Il y eut toutefois un Bémol : la journée du dimanche fut bien triste jusqu'au dîner de clôture ... Même pas une Messe Gospel !

 

St Flour en Jazz c'est du Jazz et ...rien que du Jazz, pas comme certains festivals des musiques dits de Jazz, qui n'ont maintenant plus rien à voir avec le jazz. 

St Flour en Jazz  doit rester dans la même veine et devenir un référent jazz, comme ses voisins: Boogie Woogie de La Roquebrou, Sancy Snow Jazz, ou  Jazz aux Sources de Chatel Guyon.

 

Saint Flour nous offre aussi une note de plus, avec une belle gastronomie locale à des prix raisonnables.

Un grand merci aux organisateurs et Vive une troisième édition !

Bernard MADEC   

- Bernard Madec est l'Ancien Président du Bordeaux Hot Club et de  Jazz en Privé. C'est aussi le Créateur du Cahors Blues Festival et de Jazz en Médoc.

- Photo  : Le Hot Swing Sextet de Bruno Bonte (tp, lead). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

12/08/2022 BOOGIE WOOGIE DE LA ROQUEBROU 2022 (1) - C'EST REPARTI !961

BOOGIE WOOGIE DE LA ROQUEBROU 2022 (1) - C'EST REPARTI !

 

Et voilà, le Festival International de Boogie Woogie de La Roquebrou est reparti après deux années d'interruption dues à la pandémie. Jean-Paul Amouroux - son directeur artistique - nous a concocté un programme autour du Boogie, du Blues, du Piano Jazz… comme il en a le secret.

 

- Cette première soirée, il a donné sa chance à la jeunesse en invitant Marie de Boysson, Stefan Ulbricht et Arthur Bertrand qui nous ont mis dans l'ambiance Boogie ! Bien sûr, il a aussi  fait appel à des valeurs sures en présentant des habitués du lieu tels que : Axel Zwingenberger et Jean-Pierre Bertrand. Et, juste avant l'entracte, un trio de charme avec : Marie de Boysson, Ladyva et Caroline Dahl.

Ce beau monde était secondé, çà et là, par quatre accompagnateurs de talent, Pilou Cas (ts), François Fournet (gu), Yves Buffetrille (b) et Lionel Grivet (dr).

 

- Pour la seconde partie de soirée, les organisateurs ont vu grand en faisant monter sur scène une grande dame de l'orgue Hammond, Rhoda Scott. Celle-ci, toute heureuse d'être là - et elle l'a dit en français - a réjoui le public avec nombre de classiques du répertoire, à commencer par One Mint Julep de Ray Charles, jusqu'à son tout premier enregistrement-Brother's Boogie - qu'elle n'avait jamais rejoué depuis. Elle était accompagnée par deux musiciens talentueux : Nicolas Peslier (gu) et Thomas Derouineau (dr). 

 

Alain CHARBONNIER   Président du Hot Club de Limoges

- Photo (MTC) : Les mains de Rhoda Scott - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

11/08/2022 17e FESTJAZZ 2022 : UNE VIVIFIANTE BOLEE DE SWING.960

 

 

17e FESTJAZZ 2022 : UNE VIVIFIANTE BOLEE DE SWING.

 

Parmi la multitude de festivals estivaux, Fest Jazz, dans la cité bretonne de Chateauneuf-du-Faou (F.29), mérite une place particulière pour son ambiance euphorisante qui fit le bonheur des amateurs et des danseurs. Plusieurs centaines investirent le Fest Jazz festival. 

 

Ainsi, les 29 et 30 juillet 2022, parmi la trentaine de groupes programmés, nous avons pu assister, entre autres, aux prestations de :

 

A -TUBA SKINNY : Cet Orchestre de Rues de la Nouvelle-Orléans, bien connu désormais en France et au-delà, enchaîne imperturbablement les morceaux de Jelly Roll Morton, Bix Beiderbecke, Fats Waller et autres pères fondateurs, avec une ferveur, un swing et une maîtrise confondantes. Ceci, malgré l'absence de la chanteuse attitrée Erika Lewis. Tout ceci, sous la direction, douce mais ferme, de la cornettiste surdouée Shaine Cohn. Enorme succès public !

 

B -THE CARLING FAMILY : Même musique, mais changement de style avec le groupe suédois conduit par Gunhild Carling, la multiinstrumentiste à la personnalité extravertie (c'est un doux euphémisme !).

Celle-ci n'hésite pas à multiplier les clins-d'oeil au cirque, en installant des séquences de jonglage, de prestidigitation ou en jouant d'une grande variété d'instruments (ah, ce blues au pipeau !). Et ce, parfois simultanément. Ceci étant posé, le talent, l'énergie la musicalité, le charisme qui transparaissent sont remarquables. Gunhild aime le public et le public l'adore.  la nouvelle génération présente sur scène : fils, fille, nièces (talentueuses Ida et Nana), tous multi-instrumentistes, la marque Carling est appelée à perdurer... pour notre plus grand plaisir.

 

C - Jean-Baptiste FRANC : LE pianiste du festival. On a pu l'entendre en solo, alliant souplesse et tension maîtrisées, dans ses hommages aux Maîtres du Stride que sont : JP Johnson, Donald Lambert ou Willie Smith The Lion. Mais, aussi à... Beethoven - magique 7e Symphonie - rarement interprétée dans ce style si périlleux.

Jean-Baptiste FRANC s'est également produit en duo avec le banjoïste britannique Sean Moyses (photo) : I Found a New Baby et un Tiger Rag détonnant. Ainsi qu'en rejoignant diverses formations, dont celle du solide trompettiste Joé Santoni (belle inerprétation de Tears, la composition du couple Amrstrong). Toutes ces prestations furent parfaitement abouties et justement appréciées

 

 

Bravo au Festival breton et à ses organisateurs ! Nous reviendrons au Fest-Jazz de Châteauneuf du Faou !

François ROUSSIN   Membre du HCF-PARIS

Photo : A droite, Jean Baptiste Franc (p), A gauche, Sean Moyses (bj). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

10/08/2022 PROCHAINES PARUTIONS D'ENREGISTREMENTS959

PROCHAINES PARUTIONS D'ENREGISTREMENTS

 

J'ai constaté que les 3 CD ci-dessous, originaux dans leurs conceptions,

sont annoncés pour parutions prochaines.

Ils devraient séduire bon nombre d'amateurs.

 

A - M O N T Y   A L E X A N D E R  - LOVE  NOTES 

Ce sera le 76ème album du magnifique pianiste jamaïcain. Mais, néanmoins, le tout premier où il sera possible de l'entendre chanter.

Monty y propose 11 grands standards - des Love songs - qui ont ses préférences depuis fort longtemps et dont les principaux auteurs ou interprètes ont pour noms :  Henry Mancini , Nat King Cole et Frank Sinatra.

Pour cet enregistrement un casting de haut niveau a été constitué. Parmi les artistes invités on trouve le guitariste George Benson , le pianiste vétéran Ramsey Lewis et les trompettistes Arturo Sandoval et Roy Hargrove ( aujourd'hui décédé). La sortie de l'album est prévue pour fin Août 2022.

 

B - Dr. J O H N  -  THINGS  HAPPEN  THAT  WAY 

Trois années après son décès (06/19) paraît un album du célèbre Dr John (de son vrai nom : Malcolm John - Mac Rebennack). Personnage incontournable de la Nouvelle Orléans durant des décennies, il travaillait sur ce projet lorsqu'il fut victime d'une crise cardiaque fatale. Pour cette dernière séance d'enregistrement connue , plusieurs titres sont proches de la musique country et on pourra également entendre deux pianistes invités, bien connus dans les clubs de la Crescent City :  Jon Cleary et David Torkanowski.

Une curiosité : la reprise de I walk on guilded splinders , un thème qui figurait sur son premier album en 1968 .

La sortie de cet album est prévue pour Septembre 2022 - Label  : ROUNDER  RECORDS 

 

C - T H E   M A N H A T T A N   T R A N S F E R  - FIFTY

Ce célèbre groupe vocal américain va célébrer son 50ème anniversaire et annonce la parution d'un nouvel album , intitulé tout simplement : FIFTY .

Le quartet, qui a été récompensé par un Grammy Awards à 10 reprises , fut créé au début des années 70, à l'initiative de Tim Hauser ( leader et basse ) et de trois vocalistes toujours présents dans le groupe : Janis Siegel (alto ), Alan Paul ( ténor) et Cheryl Bentine (soprano). Trist Curless ( basse) a succédé à Tim Hauser , décédé en 2014.

Fifty réunit 10 de leurs plus grands succès,  avec de nouveaux arrangements et le précieux concours de l'Orchestre de Cologne (Radio). Les liners notes ont été écrites par Alan Paul ( co-fondateur du Groupe).

Sortie prévue fin Octobre 2022 sous label : CRAFT  RECORDINGS .

Michel LALANNE   

Photo : Illustation de la pochette du CD de Dr John. Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

Note du Site HCF : Ces enregistrements seront probablement chroniqués dans

un prochain numéro du Bulletin du HCF

08/08/2022 DECES DE JEAN-PIERRE TAHMAZIAN - TEMOIGNAGE958

 DECES DE JEAN-PIERRE TAHMAZIAN - TEMOIGNAGE

 

Jean-Pierre était un garçon formidable. A plusieurs occasion j'ai travaillé avec lui : toujours positif, souriant et plein d'idées.

Je garde un très bon souvenir de notre collaboration pour l'album des FOUR BONES et pour ma participation au disque d'AL GREY en tant que compositeur.

 

Repose en paix mon Ami. 

François GUIN   Musicien (b), Compositeur

Photo de Jean-Pierre Tahmazian en 1976 . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

06/08/2022 JAZZASCONA (10) - CONCLUSIONS957

JAZZASCONA (10)  - CONCLUSIONS

 

JazzAscona2022 s'est terminé le 2 juillet 2022. 

 

Le programme de ce festival JazzAscona 2022 m'a permis de rencontrer de nouveaux et brillants musiciens. Mais, si je compare ce que j'ai pu écouter cette année avec les années précédentes, je remarque que 

le festival a réduit son envergure, probablement pour des raisons économiques :

- Très peu de concerts avant 18h. Donc 2 concerts de moins par jour, par rapport aux éditions précédentes.

- Beaucoup plus de Duos et de Trios.

- Proportionnellement, beaucoup plus de musiciens suisses et italiens que d'habitude. 

- Peu de grandes vedettes féminines : Certes, je n'ai pas pu écouter Dee Dee Bridgewater. Mais toutes les autres annoncées vedettes, n'étaient pas ou peu jazz (des groupes folk, des chanteuses plus à l'aise dans Parole -  le tube de Dalida - que dans Hit the road Jack). 

 

- Une nouveauté intéressante :  Les orchestres de rue (Frog and Henry principalement, mais aussi le Hot Teapots). Ils animèrent les rues d'Ascona de 18h à 20h, en concurrence avec les orchestres qui jouaient sur les scènes.  Mais c'est là que j'ai passé mes meilleurs moments. Autre avantage, chez Frog and Henry plusieurs musiciens sont francophones et donc, lorsque je leur demande pourquoi ils ne vont pas sur la grande scène, ils peuvent me répondre qu'ils ne sont pas intéressés… Une autre façon de jouer et de vivre qui avait un peu disparu. Je peux vous dire que le public les a bien appréciés et leur a fait savoir (les suisses ne sont pas mesquins sur les pourboires).

 

Je ne me plains pas de l'organisation, mais je me suis plains régulièrement de la présentation des orchestres. Je pense que plus de la moitié des musiciens n'ont pas leur nom dans le site du festival. Et aucun dans le programme imprimé. Cela ne facilite pas le travail des journalistes. Surtout, cela n'aide pas à la promotion des musiciens. 

 

Le recrutement des musiciens américains ne m'a pas toujours enthousiasmé. Mais cependant les deux moments les plus émouvants du festival, c'est à eux que je les dois : 

- Noya Jones dans l'Hommage à Aretha Franklin et

- Ryan Hanseler en solo de piano sur Do you know what it means to leave New Orleans.

Si on ajoute Ryan Baer, le « patron » de Frog and Henry c'est quand même souvent des USA qu'est venu le très haut de gamme.

 

- J'ai aussi rencontré des musiciens étrangers vivant et travaillant en France : le bassiste australien Leigh Barker, le guitariste colombien Lorenzo Cortes, le trombone suisse Gilles Répond. Ils étaient tous très bons et les membres du HCF et leurs amis pourront les y écouter.

 

JazzAscona 2022 fut un festival intéressant et je ne regrette pas d'y être allé ...malgré les perturbations

météorologiques des premiers jours.

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

JAZZASCONA 2023 est annoncé : Le festival aura lieu du Jeudi 22 Juin au Samedi 1er Juillet.

05/08/2022 JAZZASCONA (9) - LES OUBLIES956

JAZZASCONA (9) - LES OUBLIES

 

Je viens de récapituler les orchestres dont je vous ai parlés et, comme d'habitude, il y a ceux dont j'aurai aimé aussi vous parler, mais que par oublis, choix du moment ou relaxe personnelle, je n'ai pas chroniqués. Les voici :
 

- MAURO PESENTI TRIO & EILEINA DENNIS : Eileina (voc) vit en Italie et est certainement une des meilleures chanteuses de jazz actuelle en Europe.

Eileina était déjà venue à Ascona  avec une fameuse équipe : Benny Moten, Gerald French et Kid Chocolate Brown

Cette année, ses accompagnateurs étaient bons, sans plus : Mauro Pesenti (dr), Marco Ricci (b), Luca Stoll ( ) - sous réserve, car le programme n'indiquait pas leur nom.

A leur progamme musical  : What a litle moonlight can do to you, The nearest of you, Green dolphin street. Un bon moment,  bien qu'un peu nostalgique.

 

B - MANOUCHERIE : Un orchestre italien ... avec un nom français ! Leur bonne chanteuse (Nadia Bratto) interprète les standards de jazz ...en italien.

L'orchestre, autour du clarinettiste Luca Radaelli et de l'accordéoniste Flaviano Bragani, comprend : le guitariste Claudio Petrucci, Paolo Xeres à la batterie et  Marco Xeres à la basse. Une surprise : j'attendais un guitariste disciple de Django, mais pas du tout : c'est un bon disciple de Wes Montgomerry !

A leur répertoire : After you've gone - What a moonlight can do to you, but not for me - Love for sale - Moon river - All of me.

Un bon moment avec un orchestre agréable.

 

Rappelons que j'ai écouté plus de 20 orchestres qui méritaient une mention et que je vous les ai commentés (voir messages ci- dessous)

 

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

Photo : Eileina Dennis . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

02/08/2022 DECES DE JEAN-PIERRE TAHMAZIAN955

DECES DE JEAN-PIERRE TAHMAZIAN 

 

Nous apprenons, avec beaucoup de tristesse et de regrets, le décès de Jean-Pierre Tahmazian survenu le 31 juillet 2022, à l'âge de 78 ans.

 

Né le 2 février 1944, Jean-Pierre Tahmazian fut un grand amateur de Jazz et fin connaisseur de son histoire. Il lui consacra l'essentiel de sa carrière :  

- En 1965, il fut Road manager d'Earl Hines lors de sa tournée en France. C'est au cours de cette tournée qu'il rencontra Jean-Marie Monestier alors disquaire à Bordeaux et déjà producteur de disques. Ensemble ils organisent la tournée du trio Milt Buckner, Wallace Bishop et Buddy Tate, puis de nombreuses autres et enregistrent plusieurs albums.

- En 1973, Jean-Pierre Tahmazian s'associe avec Jean-Marie Monestier (photo) pour fonder le

label Black and Blue, auquel il consacra la suite de sa carrière.

 

Passionné aussi de photographie, Jean-Pierre Tahmazian réalisa aussi de très nombreux clichés d'artistes de Jazz qui furent consacrés à l'illustration de pochettes de vinyles, puis de CD.

 

Jean-Pierre Tahmazian aura donc toujours défendu et promu le Jazz et les musiciens qui le pratiquent.

 

Le Hot Club de France  présente ses sincères condoléances à Madame Tahmazian et à l'ensemble de sa famille.

François DESBROSSES   Président du HOT CLUB de FRANCE

Photo (Brigitte Charvolin - Nice 1976) : Jean-Pierre Tahmazian (à gauche) et Jean-Marie Monestier (à droite) . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

15/07/2022 SAXOPHONISTE BEN WEBSTER - ALBUM DU MOIS JHCBA954

 

SAXOPHONISTE BEN WEBSTER - ALBUM DU MOIS JHCBA 

 

J'ai une grande admiration pour Le Saxophoniste Ben Webster - 1909 (Kansas City)/1973 (Amsterdam)

et Je ne résiste pas au plaisir d'inscrire :

 

Album du Mois (07) JHCBA : King of the Tenors  (1953) .

 

 

Benjamin Francis Webster a étudié d'abord le violon et le piano sur lequel il débuta dans les orchestres de Rusty Nelson et Dutch Campbell. Bud Johnson lui donna ses premières leçons de saxophone ténor, instrument vers lequel il se tourne en 1930. Il joue alors dans divers orchestres, dont : Fletcher Henderson (1934), Benny Carter, Cab Calloway (1936-37). 

- Dans les années 1940, il rejoint l'orchestre de Duke Ellington en tant que soliste. Il participe à plusieurs enregistrements dont le fameux Cotton Tail . Il quitte l'orchestre de Duke Ellington en 1943 (il dira l'avoir regretté toute sa vie) et travaille dans les clubs de New York soit comme leader, soit comme sideman. 

- En 1945, il est soliste invité pour la concert de la Zodiac Suite de la pianiste Mary Lou Williams au Town Hall de New -York. Il revient brièvement chez Duke Ellington (1948-49), avant d'intégrer l'orchestre de Count Basie (1953) et de participer à de nombreuses tournées du Jazz at The Philarmonic de Norman Granz.

- Il déménage en 1964 à Copenhague, où il se produit occasionnellement.

 

Son style est caractérisé par l'utilisation d'une embouchure dite double-lips, ce qui lui permet de multiplier les effets ( Il affectionne particulièrement les subtones) . Et de passer des ballades les plus langoureuses pour lesquelles il était le meilleur de tous, à  des sprints effrénés. Mais toujours avec un grand sens mélodique. 

Bernard JOUAN   - Président du JHCBA (Jazz Hot Club du Bassin d'Arcachon) *

Illustration : Ben Webster sur Pochette du disque King of the Tenors (Verve MGV8020). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir. Ce disque a été réédité en CD : Verve - 519806/2.

 

* Site internet du JHCBA  (Club affilié au Hot Club de France)

 

05/07/2022 JAZZASCONA (8) - TULANE BAM - INT JAZZ BAND - INTERCONT SWING953

JAZZASCONA (8) - TULANE BAM - INT JAZZ BAND - INTERCONT SWING

 

 Jeudi 30 juin : La météo a encore frappé dur ce soir. L'orage est monté d'Italie pendant la soirée et a finalement éclaté sur Ascona vers 23 heure 30. Autre incident qui m'a frappé, la programmation différente de celle qui était prévue ! Et donc, Dan Mudd feat. Bearbeat  restera pour nous un mystère ...

 

A - TULANE BAM : Je connaissais Tulane, la célébre université de Louisiane, mais pas les BAM. Il s'agit des Black American Music qui a remplacé l'orchestre  Jazz à Tulane. Sari Gordon, la chanteuse de l'orchestre - une belle voix et une très jolie personne - m'a beaucoup surprise. Elle chante When it's sleepy time down south et raconte que : si elle l'a mis à son répertoire c'est parce qu'elle l'avait écouté et que cela fut un choc musical pour elle. Et, elle cite le chanteur qui l'avait ému : LeRoy Jones.J'attendais un autre nom… Sic transit gloria mundi.

 

B - INTERNATIONAL JAZZ BAND : Chaque année, le jeudi midi, nous allons écouter l'International Jazz Band qui se réunit en marge du festival (c'est presque du off comme on dit maintenant), dans le cadre idyllique de la Casa Berno. Philipe de Smet au trombone et Andy Cox à la clarinette forment la section mélodique de l'orchestre Geoff Bull n'a pas pu venir d'Australie (COVID + prix des billets) et n'a pas été remplacé comme trompette.

La superbe section rythmique dirigé par Emile Martyn (dr), dans la grande tradition de batteurs de La nouvelle Orleans , comporte John Richardson (p), Luc van Hoethegem (bj) et Bob Culverhouse (b).  Quelques illustrations : Slowboat to Taiwan, Tiger rag, Margie, Just for you par exemple. Un excellent programme et le seul orchestre que j'ai entendu  qui soit dans le style originel 

 

C - INTERCONTINENTAL SWING : Ils sont venus sur la grande scène (Stage New ORleans) et je voulais juste vous mentionner le superbe solo de Ray Hanseler  au piano sur Do you know what it means to leave New Orleans. Une grande originalité, un grand swing. Un des grands moments du festival pour moi.

 

Conclusions : J'ai du quitter le festival plus rapidement que prévu, pour des raisons personnelles (sans rapport avec la programmation). Je vous dois encore une chronique sur les orchestres qui méritent que l'on parle d'eux et dont je n'ai pas encore parlé.

Mais,  je ne vous parlerai pas de Dee Dee Bridgewater, qui s'est produite samedi, ni de l'excellent groupe italien Sticky Bones (déjà vus à Ascona)..

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

Photo (Jacques Besse) : L'international jazz band sur le lac Majeur - L''ile de Brissago est à droite -

de gauche à droite : Luc Van Hoethegem (bj), Philippe De Smet (tb), Emile Martyn (dr), Adrian Cox (cl), John richardson de dos (p), Bob Culverhouse (b) . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

 

02/07/2022 JAZZASCONA 2022 (7) - DE COLEMAN HAWKINS AUX BLUESMEN FRANCAIS952

JAZZASCONA 2022 (7) - DE COLEMAN HAWKINS AUX BLUESMEN FRANCAIS

 

Mercredi 29 Juin : Une journée passée sous le soleil, avec une surprise ! : La rencontre avec un disciple suisse de Coleman Hawkins. La soirée, devant Miss Bee et Sax Gordon.

 

A - HAWKWAY TRIBUTE : Le Hawk, c'est Coleman Hawkins et le Tribute est dirigé par Luca Stoll (un bon saxophoniste Suisse, qui a fait sa thèse sur Coleman Hawkins). Il est accompagné par le très jeune pianiste bernois Tim Heinige. Avec   Amina M. Scott à la basse et Gerald Watkins Jr. à la batterie. Luca Stoll a un gros son et connait Coleman Hawkins par cœur. Donc, de superbes ballades : Stardust, Body and soul. Et, quelques morceaux bien swinguants comme : Lady be good, Johnny come lately, Lover comes back to me. Ses accompagnateurs se sont mis dans le style voulu, bien que le jeune pianiste ne soit pas très swing dans ses solis. (David Paquette nous manque ici !).

 

B - MISS BEE AND THE BULLFROGS : Ils viennent de Pau et Miss Bee - Maëlys Baey dans le civil - en bonne paloise amatrice de blues, eut l'occasion d'aller ecouter des disques chez notre cher Jacques Morgantini !

Maëlys - qui chante, et joue du saxophone ténor - est accompagnée par Rémi Grange à la basse, Julien Feugas à la batterie et Jean Guichemerre à la guitare. Ce dernier est très intéressant, surtout lorsqu' il utilise son bottleneck. C'est un guitariste plus proche de Buddy Guy que de Jimmy Hendrix. Et, cela fait du bien !!

Les meilleurs morceaux de leurs sets : Litle by litle (de Junior Wells), Ain't nobody business ou Talk to me baby (j'ai bien aimé le solo de sax dans la tradition de King Curtis).

J'ai demandé aux musiciens ce que cela leur faisait de se faire appeler : Crapeau par l'abeille. Ils m'ont répondu qu'au début c'était dur, mais que, maintenant, ils aimaient bien !

 

C - SAX GORDON : Le saxophoniste et chanteur est venu à JazzAscona avec son orchestre français : Nico Duportal à la guitare, Cerdric Legoff à l'orgue et au piano, Max Genouel à la basse et Fabrice Dessouat à la batterie. Ils jouent souvent ensemble et cela s'entend. Sax Gordon est dans la tradition des saxophonistes hurleurs, ce qui correspond au show qu'il veut mener. En début de set, un superbe morceau instrumental sur une mélodie qui m'a rappelé le I got a woman de Ray Charles. Un show qui démarra à 100 à l'heure et ... qui ne ralentit pas. Ce fut un bon moment dans le festival. 

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

PHOTO (Jacques Besse)Miss Bee and the Bullfrogs (au restaurant Otello) - Pas si crapauds que cela... 

De gauche à droite : Jean Guichemerre (gu),  Maëlys Baey (voc,ts) , Julien Feugas (dr), Remi Grange (b).

Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

01/07/2022 SWINGIN' THE BLUES : HOMMAGE A COUNT BASIE - JAZZ IN LA GARENNE947

 SWINGIN' THE BLUES : HOMMAGE A COUNT BASIE  - JAZZ IN LA GARENNE

Pour nous, ce samedi 18 juin 2022, fut la journée Count Basie ! Elle débuta à 15h au Petit Journal St Michel, avec la conférence que lui consacra Philippe Milanta ( voir compte-rendu ci-dessous) et se poursuivit lors de ce concert le soir à La Garenne-Colombes : Swingin' The Blues avec Raphael Lemonnier, Leslie Lewis et leurs prestigieux invités.

 

Quand on parle de Basie, on pense d'abord à une bonne section rythmique. A la Garenne-Colombes, ce soir là, elle fut super : Raphaël Lemonnier (p), Jean Pierre Derouard (dr), Nicolas Peslier (gu) et David Salesse (b). Quelle classe !

Et puis, il y avait la participation de deux souffleurs de tout premier ordre, parfaitement à l'aise dans le répertoire de William Basie et magnifiques improvisateurs, à la splendide sonorité :  Michel Pastre (ts) et Nicolas Montier (as).

 

Leslie Lewis (voc) a superbement évoqué Ella Fitzgerald - I'm beginning to see the light, Honeysuckle rose - et a rendu aussi un excellent hommage à Billie Holiday, notamment dans God bless the child. Dotée d'une voix bien personnelle, aux accents rauques, elle fait preuve d'un grand dynamisme et de beaucoup de naturel, l'amenant par exemple à se lancer dans de fort réussis 4/4 en scat, partagés avec Michel Pastre  ou avec Nicolas Montier.

 

Soulignons aussi l'importance de la partie de piano de Raphael Lemonnier, aussi intéressante lorsqu'il expose les thèmes et lance l'orchestre, que dans son rôle d'accompagnateur, en particulière osmose avec la chanteuse. C'est aussi un excellent soliste, évoquant bien sûr Basie, mais montrant par ailleurs qu'il possède son style propre.

 

 Ce fut une superbe soirée, présentée par Jean-Pierre Hervo - Fondateur de Jazz in La Garenne - qui nous a aussi dévoilé le Programme 2022-2023 (Directeur Artistique : Irakli de Davrichewy). Le détail de ce programme de 7 concerts   - Octobre 2022 à Juin 2023 - figure, maintenant, dans la rubrique Concerts Paris et Ile de France de ce site internet du Hot Club de France. (ouverture de la Billeterie 1er Septembre 2022).

François ABON et Jacques BESSE   HCF-PARIS et HOT CLUB de FRANCE

Photo (François Abon) : Raphaël Lemonnier, Leslie Lewis et leurs prestigieux invités.

De gauche à droite = Nicolas Montier ( ), Michel Pastre ( ), Jean-Pierre Derouard (dr), Leslie Lewis (voc),

Nicolas Peslier (gu), David Salesse (b), Raphaël Lemonnier(p,lead). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

30/06/2022 JAZZASCONA 2022 (6) - THE FATS BOYS , THE MOONLIGHT GANG951

 JAZZASCONA 2022 (6) - THE FATS BOYS , THE MOONLIGHT GANG

Mardi 28 Juin - Un orage de grêle s'est abattu sur Ascona mardi matin et la pluie a duré jusqu'au milieu de l'après- midi, réduisant les activités.  Un certain nombre de concerts ont été annulés. Toutefois, dans la soirée, une certaine activité a pu reprendre et nous avons assisté à quelques bons moments que je vais me faire un plaisir de vous chroniquer. 

Passant devant le Musée d'Art Moderne nous avons eu droit à une heure de Frog & Henry. On n'en lasse pas !

 

A - THE FATS BOYS  : Les Amis de Fats Waller , que nous avons souvent croisés à Ascona, sont revenus avec un musicien de plus. A Thomas Winkeler (clarinette et saxo soprano), Bruno Bocadero (piano) et Adriano Bossanini (trompette et chant) s'est ajouté hier soir Jacques DucrIos (soit au saxo ténor, soit à la batterie). Leur répertoire -  Fats Waller avec : I got my fingers crossed,  Baby Brown the sweates girl in town, Louis Armstrong  avec : Un très bon Wast end blues, Jelly Roll Morton avec : Gran Papa spell et des classiques du jazz avec : Georgia on my mind ou Swanee river. Le batteur aporte rééllemnent un plus à l'orchestre et  ce fut un  très bon moment de jazz.

 

B- THE MOONLIGHT GANG Je ne savais pas à quoi m'attendre avant d'aller les voir. Et comme ils se decrivaient comme les punk du swing, j'étais assez inquiet...Comment les décrire? Un batteur (et bassiste), super swinguant Roman Bader avec un physique à la Rudolf Valentino (petite moustache, cheveux gominés tirés en arrière, fumeur de cigarette avec un porte-cigarette) et qui connait son Gene Krupa par cœur. un pianiste Guillaume Buro plein de swing et d'humour avec une superbe  Kefia, un chanteur, guitariste et joueur de kazoo, Yanick Bardeley dans un costume de rockeur des années 50. Ils sont accompagnés par Gino Delalex au saxophone-tenor et pendant plus de la moitié du set par Adriano Bassanini à la trompette, venu retrouver ses amis valaisienset qui sous les applaudissements du public - et à la pression de ses amis - a du rester tout le set. Il ont joué beaucoup plus que la durée prévue  et seule l'heure tardive (1 heure du matin) les a arrétés.

Leur répertoire : De it don't mean a thing  à I found a new baby en passant par Dinah, Basin street blues, Route 66 avec une grosse influence de Slim and Slam (Hit that jive Jack), de Louis Prima (Basin street blues, Oh Mary), de Louis Jordan (Knock me a kiss). Le public dansait d'un bout à l'autre du set. Et les musiciens sur scéne heureux de venir à Ascona, après  deux annulations (2020 et 2021), nous ontr donné un grand moment du jazz qu'on aime. S'ils passent près de chez vous... A ne pas rater ! 

 

Demain , je vous parlerai d'un orchestre de blues palois Bee and the bullfrogs  que j'ai écouté pendant mon déjeuner…

 

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

Photo :  Roman Bader, bateur du Moonlight Gang. Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

29/06/2022 JAZZASCONA 2022 (5) - HOT TEASPOTS, INTERCONTINENTAL SWING, PARIS WASHBOARD SUPERSWING950

JAZZASCONA 2022 (5) - HOT TEASPOTS, INTERCONTINENTAL SWING, PARIS WASHBOARD SUPERSWING

 

Lundi 27 Juin : Et voilà une journée bien remplie. De la bonne musique de midi à 23:00. Il n'a pas plu. Je vais donc vous parler de quelques orchestres que j'ai croisé hier sous le beau soleil d'Ascona

 

A - THE HOT TEASPOTS (photo)Je vous ai parlé avant hier de Frog & Henry, voici leurs cousins italiens : The Hot teaspots. Orchestre hot, partageant la même philosophie : jouer dans la rue. Je ne les ai pas croisé dans la ville, mais dans le parc de l'hotel Emmaus où on peut écouter de la bonne musique, allongés à l'hombre des pommiers et des abricotiers.

L'orchestre comprend 5 musiciens : Michele Bertolldi (gu,voc), David Vicenzi (cl, ss et as) Glauco Benedetti (tb ou tuba), Frederico Zaltron (viol), Martino de Franchesci (b, bj). Cette  orchestration sans piano, ni batterie leur permet d'être mobile et de s'installer en cinq minuttes. Ils jouent le jazz des années 20 et du ragtime, toujours avec un rythme moelleux et le son, très marqué, des duos clarinette/violon. Quelques titres : Lomesome blues, Louisiana fairy tales, My gal Sal , Tight like that, my Blue Heaven, I lost my gal from Memphis. Pour information, ils viennent à Paris au mois de septembre 2022 et ils cherchaient  des endroits pour jouer. Si vous avez aimé Tuba Skinny, ne les manquez pas. 

 

B - INTERCONTINENTAL SWING : Un orchestre de circonstance qui comprend des musiciens de 3 continents. Un américain : le pianiste Ryan Hanseler, un australien : Leigh Barker (b), un suisse de Gruyere (et Paris) : Gilles Répond (tb), un tessinois d'adoption : Luca Stoll (ts),  le batteur- vétéran - déjà vu dans  le Tribute to Louis Armstrong- Oliviero Giovannoni, et l'italien Luca Radacelli (cl). Ils étaient hier soir en cours d'organisation, mais lorsqu' on rassemble de bons musiciens l'alchimie se fait rapidement. Il ont joué : Si tu vois ma mère, Ory's creole trombone, My blue heaven, Autumn leaves, Clarinet marmelade. Un bon moment. 

Mais je suis parti en courant aller écouter Paris Washboard Superswing . Non pas pour les fuir, mais pour manquer le moins possible du concert du Paris-Washboard.

 

C - PARIS WASHBORD SUPERSWING : La nouvelle version du Paris Washboard orchestra est augmentée d'une trompette : Michel Bonnet . Mais c'est toujours avec Louis Mazetier(p), Charles Prevost (wash), Daniel Barda (tb) et Alain Marquet (cl). Non, je ne suis pas venu à Ascona pour écouter Louis Mazetier, mais c'est quand même un super -pianiste et l'équipe est d'un niveau exceptionnel. Le seul pianiste dans ce style à Ascona et le meilleur pianiste de jazz swingant sur place. 

Donc je suis allé passer un moment (trés bon, trop court) pour leur seule apparition sur les scènes du festival. Car, demain ils joueront dans un hôtel.(c'est la version suisse du festival gratuit avec les pizza à 30€, et obligation d'acheter au moins une bouteille d'eau minérale). 

Quelques morceaux joués : Harlem joys, In a jam, Undecided, Relaxin (solo de piano). L'une des attractions inhabituelle pour moi fut Daniel Barda parlant l'italien. Je ne parle pas italien mais j'ai tout compris ! Au fait, ils ont sorti un nouveau CD 

Une superbe journée ! Et, je ne vous ai pas encore parlé d' Elleina Dennis et d'Erica Falls.

Jacques BESSE   Membre Hot Club de France

Photo (Jacques Besse) - The Hot Teaspots : (de gauche à droite) Martino de Franchesci, Frédérico Zaltron, David Vicenzi, Glauco Bendetti, M. Bertolldi . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

28/06/2022 JAZZASCONA 2022 (4) : NAYO JONES - SLIDESTREAM949

 JAZZASCONA 2022  (4) : NAYO JONES  - SLIDESTREAM

 

Dimanche 26 juin - Je suis, déjà, à la moitié de mon séjour : Que le temps passe vite !

Retrospectivement, je suis un peu frustré, car la qualité me facilite le travail : Comme vous avez pu le constater je me contente de chroniquer deux concerts par jour. 

Aujourd'hui, je vais vous reparler de Nayo Jones ... Puis d'un trio de Trombones suisse .

 

A - NAYO JONES EXPERIENCE : Commençons par la composition de l'orchestre : Nayo Jones (voc), Trevarri Huff-Bones (ts), Miss Jenelle Roccaforte (bgu), Jesse McBride (p) et Willie Greene III (dr).

Nayo Jones, nous avait impréssionnés il y a 3 ans avec le New Orleans Jazz Orchestra et ce fut un grand plaisir de la retrouver dans un set qui lui était entiérement consacré. Pour moi ... la plus belle voix du festival !

Un set très différent de ce qui avait été proposé la veille. Nayo chante le jazz : Route 66, The girl from panema, Summertime, Bye bye Blackbird. Et, pour finir, un quart d'heure de Nouvelle Orleans festif : St James Infirmary (façon Cab Calloway) et The Saints.

Elle laisse beaucoup de place à Trevarri (ts), que j'ai trouvé excelent dans Route 66 (avec des accents rappelant Paul Gonzalves). Mais, parfois, trop moderne à mon gout (Wrap in my dreams). Un défaut habituel à ces musiciens qui savent tout faire.

La section rythmique est très bonne et fut totalement déchainée dans la dernière partie (St James infirmary et the Saints). Un excellent set.

 

B - SLIDESTREAM : Une expérience suisse de Trio de trombonne.

Sous la conduite de Danilo Mocia (tb), avec Vincent Lachat (tb) et Stefan Schegel (tb), ils étaient accompagnés de Stefan Sahel (p), Christoph Sprenger (b) et Elmar Frey (dr). Slidestream est une expérience nouvelle. Avec, bien sûr,  les besoins d'ajustement correspondants.

Après le concert de Patrick Bacqueville avec Dan Barrett et Pierre Guiquéro, c'est le second trio de trombone que j'ai l'occasion d'écouter et d'apprécier, en moins de 3 mois.

Avec Slidestream, tous les morceaux ont été préparés et sont joués avec les trois trombones. Un travail d'écriture important avec beaucoup d'harmonies et quasiment pas d'unisson. Pas de solution de facilité, comme laisser les trombonistes s'exprimer tour à tour après un morceau en trio.

Le meilleur fut le Bis sur On the sunny  side of the street, où le trio sonnait façon grand orchestre swing.  Du vrai jazz sur Georgia on my mind , Bye bye trombone ou Saint Luigi zone  (une démarcation du Saint Louis Blues). Pas mal de rythmes sud américains,  avec des titres  surprenants : Melancholico ma non tropo, dati una bossa.

Du fait de ce travail de composition, peu de soli partagés entre les trois souffleurs qui s'entendent très bien.

Un regret :  les compostions originales ne donnent pas une émotion comparable à celles de bons arrangements sur les standards.  Après Sunny side , on se demandait : Pourquoi n'ont-ils pas utilisé plus les standards du jazz ? Mais Slidestream reste une expérience . 

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

Photo (Jacques Besse) : Nayo Jones (voc) - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

27/06/2022 JAZZASCONA 2022 (3) : DES CHANTEUSES - UN ORCHESTRE DE RUES948

JAZZASCONA 2022 (3) : DES CHANTEUSES - UN ORCHESTRE DE RUES

 

Samedi 25 Juin 2022 - Enfin, une journée totalement ensoleillée !

Je ne vous parlerai ici que des deux plus remarquables formations que j'ai écoutées ce samedi.

 

A - NEW ORLEANS JAZZ ORCHESTRA : Ce grand orchestre de 20 musiciens, dirigé par Adonis Rose, rend un hommage à Aretha Franklin. Pour cela il va utiliser principalement 3 chanteuses solistes,  Erica Falls, Nayo Jones et Gabrielle Cavasa. Une autre chanteuse - Sari - présente sur la scène n'interviendra que dans les chœurs.

L'orchestre m'a rappelé les derniers temps de Lionel Hampton : une belle machine à swing, mais la plupart des solistes bopisant des solos où on a l'impression que le déferlement de notes leur permet d'arriver plus vite à la fin de leur tour. Pas très grave ce soir là, car les chanteuses, elles, mettent vraiment le paquet !

- Gabrielle Cavasa sera la soliste de Dr Feelgood. Mais, le docteur l'a moins bien soignée qu' Aretha ...

- Erica Falls se rapproche d'Aretha. C'est une chanteuse de soul et elle est parfaitement à l'aise dans Freedom ou That's the way I feel about you.

Mais le sommet du concert fut Nayo Jones, très bien dans Spanish Harlem et extrêmement émouvante dans ce qui fut pour moi le top de son interprétation :  I never loved a man (the way I love you)... Superbe !

 

B - FROG & HENRY (photo) : C'est un orchestre de rues, qui s'est  formé à La Nouvelle Orléans. Dans sa compositon actuelle il comprend :

- Trois souffleurs : Ewan Bleach (clarinette, saxo baryton mais aussi piano), Laurin Harbert (saxo ténor et clarinette), Joë Santoni (trompette), 

- Un violoniste chanteur : Georges Aichman, et une section rythmique avec Maxwell Paulos (banjo), Jack Butler (tuba) et Ryan Baer (guitare et chant).

Bien qu'ils se soient souvent dispersés dans le monde - d'Istanbul à La Nouvelle Orleans en passant par Paris, Londres et Berlin - c'est un orchestre profondément soudé par de longues années passées ensemble.

Ils jouent la musique des années 20 et 30. Et vous font découvrir un répertoire qu'on entend rarement. D'accord, ils ont interprêté Saint Louis blues, Muskrat  Ramble et High Society ... mais, qui joue encore : The cushon foot stomp, Saint Louis rag, Imagination ou the Irish black bottom. Un répertoire qui ne manque pas d'intérêt surtout lorsqu'il est joué avec toute leur énergie. 

Frog & Henry est un orchestre dans la lignée de Tuba Skinny : de jeunes musiciens pleins de talent, un répertoire années 20, une préférence pour jouer dans la rue plutôt que sur une scène. C'est une expression du Jazz contemporain qui ne manque pas d'intérêt.

A la fin de la soirée, l'orchestre fut renforcé par Lorenzo Cortes (gu) et Enrico Tomasso (le senior trompettiste anglais ) , très heureux de jouer avec ceux qui pourraient être ses petits-enfants ! 

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

Photo (Jacques Besse) - L'orchestre Frog & Henry avec, de gauche à droite : Laurin Harbert (ts,cl), Maxwell Paulos(bj), Ewan Bleach(cl, bs, p), Ryan Baer(gu,voc), Georges Aschman(viol, voc), Lorenzo Cortes(gu), Joë Santoni(tp), Jacques Buhler (tuba) -caché-, Enrico Tomasso(tp). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

26/06/2022 JAZZASCONA 2022 (2) - JIM DANDIES, SIMPLY TRIO AND FRIENDS, CHRIS ARDOUIN946

 JAZZASCONA 2022 (2) - JIM DANDIES, SIMPLY TRIO AND FRIENDS, CHRIS ARDOUIN

 

Vendredi 24 juin 2022 - Après Swingin' in the rain, difficile de trouver un titre pour un second jour de mauvais temps. Cela réduit le nombre de concerts et les endroits où on peut écouter de la bonne musique confortablement. Mais, à part cela, la journée a été normale à Ascona et je vais donc vous présenter quelques découvertes qui font que JazzAscona reste pour nous  - parisiens  - un lieu important.

 

La Piazetta Ambrosoli devenue Ascona Square Garden (changement de propriétaires), nous accueille pour les deux premiers concerts, à l'abri de l'orage qui noie Ascona.

 

A - THE JIM DANDIES (photo) : En ces temps de vaches maigres, le trio de musiciens reste une valeur sûre. Ceux-ci nous  viennent de Vénétie et ils jouent le Blues. Paolo Fornara joue du piano avec un son qui rappelle les pianistes de La Nouvelle Orleans, dans la lignée Professor Longhair ou de James Booker. Alessandra Perozzo chante et joue du washboard. Paolo Busatto est un homme orchestre : il joue de la guitare avec ses mains et de la batterie (cymbale et grosse caisse ) avec ses pieds.

Leur répertoire est donc New Orleans : Lulu's back in town, The darktown strutter's ball, Sister Kate ou bluesy : Louisiana, Smother me blues, Geogia grind et de circonstance : I got the blues when it rains. Ce fut un très agréable moment.

 

B - SIMPLY TRIO AND FRIENDS : Ils sont cinq sur scène.  Je ne sais pas qui forme le  trio et qui sont les amis. Pas grave, car l'alchimie du jazz et du swing joue à fond et on sent qu'ils sont tous bien ensemble.

Nancy Fürst chante dans la lignée d'Ella Fitzgerald (mais sans scat). Nous vous avons parlé d'Alfredo Ferrario le brillant clarinettiste mis en valeur dans cet orchestre, car il est le seul souffleur. Felix Mayer tient le piano, Brixo Stefanini la basse et Oliviero Giovannoni la batterie. Nous l'entendrons plus longuement que jeudi soir et ils forment ensemble une section rythmique performante. Quelques titres du répertoire : Cry me a river, Basin street blues, Lullaby of Birdland, After you've gone ou Did I do.

 

C - CHRIS ARDOUIN : Chris est venu de Lake Charles (à la frontière du Texas, dans les bayous) avec son fils David et son ordinateur. Il chante et joue de l'accordéon. Sa musique est celle des cajuns, fortement tintée de soul .  S'il n'a pas ammené de musiciens, il a une série d'accordéons (je ne vous en dirais pas plus car je ne suis pas compétent). Son fils David joue du washboard et chante aussi fort bien. Ils nous ont fait danser jusqu'à une heure du matin dans une ambiance endiablée où on avait presque oublié qu'il manquait des musiciens sur scène. Son art est de faire le show comme si son orchestre était derrière lui. Cette fois-ci sous les étoiles ...et comme disait une Corse célèbre : Pourvu que ça dure ! Car, J'en ai marre de parler de météo. Si Chris passe prés de chez vous, oubliez vos soucis et faites comme les gens des bayous, allez danser All night long .

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

Photo ( Jacques Besse) : The Jim Dandies - Paolo Fornara(p), Alessandra Perrozzo (voc, wash), Paolo Busatto (gu,dr) . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

25/06/2022 JAZZASCONA 2022 (1) - SWINGIN' IN THE RAIN945

 JAZZASCONA 2022 (1) - SWINGIN' IN THE RAIN

 

Jeudi 23 Juin 2022 - premier jour du Festival JazzAscona - ne s'est pas déroulé comme prévu, par la volonté de la météo qui a gâché la soirée et limité un certain nombre de concerts.

 

A - LOUIS ARMSTRONG TRIBUTE : Ce premier concert d'une Rencontre "Sister Cities" entre Ascona et New Orleans (Merci de ne pas prononcer le S de la fin) devait être un hommage à Louis Armstrong. Quelques uns des meilleurs musiciens italiens étaient rassemblés sous la direction du trompettiste Fabrizio Cattaneo - souvent vu à Ascona - accompagné d' Alfredo Ferrario (cl) et Danilo Moccia (tb). Ils sont soutenus par une bonne section rythmique avec Roberto Picolo (b) - souvent vu à Ascona avec Paolo Alderighi - et Oliviero Giovannoni (dr)..

Le concert ne pouvait commencer que par Sleepy time down South suivi par Indiana comme Louis le faisait avec son All stars.

L'orage s'est abattu sur Blueberry Hill et a fait fuir l'orchestre et les spectateurs. Dommage !

 

B - ALI AFFLLECK AND HER HOT TOWN TIGERS : Pour moi Ali faisait référence à Ali Baba ! Mais, en fait, Ali est une abréviation de Alison et elle est écossaise.

Ali (photo) est accompagnée par : un excellent trompettiste britannique Enrico Tomasso - vrai disciple de Louis Armstrong - par Leigh Barker (photo), excellent bassiste australien , vivant à Paris et déjà croisé au Petit Journal Saint Michel et par un brillant guitariste sud-américain : Lorenzo Cortés. Nous avons aussi déjà croisé Lorenzo Cortés à Paris, en guest du quartet Krazy Kapers (il avait joué 3 morceaux à la place de Felix Hunot).

Ali chante le blues et le jazz : Them their eyes, Me myself and I ...Ce fut superbe, avec de brillants musiciens, qui nous firent oublier la pluie fine qui dura tout le set.

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

- Photo (Gioelle Pozzi) : Ali Affleck (voc) & Leigh Barker (b) - Cliquez sur le visuel, pour l'agrandir.

 

Ce 38e festival JazzAscona 2022 a lieu en Suisse, à Ascona, dans le canton du Tessin, du Jeudi 23 Juin au samedi 2 Juillet  

24/06/2022 LES 10 ANS DU JAZZ HOT CLUB DU BASSIN D’ARCACHON (JHCBA)944

 

LES 10 ANS DU JAZZ HOT CLUB DU BASSIN D’ARCACHON (JHCBA)

 

Le 26 janvier 2012 - date de l'AG fondatrice du Jazz Hot Club du Bassin d'Arcachon (JHCBA) - nous partîmes 16 (6 sont

toujours là). Mais par un prompt renfort, et au fil du temps, de nouveaux membres ont rejoint le JHCBA et certains ont amené leurs amis. Le bouche à oreille a bien fonctionné, si bien que nous nous vîment 185 en arrivant en mai 2022

 

Devant une salle comble du MA-AT d'Arcachon, nous avons fêté cet anniversaire le 15 Juin 2022 par un concert de l'orchestre Swingin' Bayonne avec, en invités, Claude Braud et Pilou Cas. 

Rappelons que, de février 2012 à mai 2022, 45 conférenciers et musiciens ont animé nos 93 réunions du JHCBA.

 

Le JHCBA est l'une des 12 associations affiliées au Hot Club de France, qui fête lui-même cette année ses 90 ans. Comme pour le Hot Club de France, le but du JHCBA est de transmettre et de partager la connaissance du Jazz : son histoire, les différents styles, le répertoire,  les musiciens (compositeurs, arrangeurs, interprètes), les rôles des instruments, les organisateurs et les grands évènements (concerts, festivals) … Et, bien sûr, le plaisir de l'écoute des illustrations musicales, enregistrées ou en présence des musiciens.

La prochaine saison du JHCBA commencera le 14 septembre 2022. Le programme des 10 réunions de la saison  -septembre 2022 à juin 2023 - figure sur la page d'accueil du site internet du JHCBA et dans la rubrique Manifestations Régions  de ce site internet du Hot Club de France.

 

C'est notre regretté Jacques MORGANTINI qui me fit découvrir le Hot Club de France et fut mon grand inspirateur pour la Création du JHCBA.

Bernard JOUAN   Président-Fondateur du JHCBA

- Illustration : Bernard Jouan par le caricaturiste Jean Duverdier, batteur du Swingin'Bayonne. Cliquez sur le visuel pour l'agrandir .

<<
précédente
 page 1/48 (du 24/06/2022au 13/08/2022 
>>
<<
<
page 1/48
>
>>
Logo sticky barre
accueil sticky barre
Haut page sticky barre
Contact sticky barre

HOT CLUB DE FRANCE 2022